Faucille & marteau

COMBAT OUVRIER

PARAÎT TOUTES LES DEUX SEMAINES - Samedi 12 janvier 2002 N° 851


Éditorial



TOUS ENSEMBLE POUR TOUTES NOS REVENDICATIONS

Comme à chaque grève importante, en Martinique et Guadeloupe, les patrons, une partie des élus et de la presse, la radio, la télévision, essaient de nous faire croire que ce sont les syndicats, les grévistes qui veulent faire durer les grèves actuelles. C'est un mensonge! Les grèves n'ont qu'une seule cause : le refus de donner satisfaction aux travailleurs. Si elles durent, c'est par la volonté des patrons de faire céder les travailleurs, de briser leur moral.
On l'a bien vu lors des grèves des ouvriers de la banane en Martinique et ensuite en Guadeloupe. Comme lors des conflits qui opposent les employés municipaux aux maires. Ces maires refusent de titulariser des travailleurs qui ont des contrats précaires et d'accorder aux salariés municipaux les droits prévus par la loi. Et quand, après une grève longue, ils signent un accord, ils ne le respectent pas! Alors la grève recommence.

Aujourd'hui nous voyons un scénario identique à EDF-Archipel -Guadeloupe. A EDF, le directeur après avoir humilié publiquement un cadre de l'entreprise, refuse les revendications des salariés d'EDF. Ceux-ci savent que leur statut est menacé, car EDF veut privatiser l'électricité. Ce qui aura de graves conséquences pour les salariés (pertes de salaires et d'avantages acquis), et pour les consommateurs (courant plus cher, délestages fréquents!).
KFC, c'est un restaurant fast-food qui est toujours bien rempli, le midi notamment. Les jeunes qui travaillent là n'ont aucune garantie d'emploi et touchent des salaires très bas. Les patrons de KFC comptent sur l'utilisation des forces de répression pour casser la grève en faisant travailler des non grévistes.
Chez Peugeot-Citroën une nouvelle affaire Sébastien est en train de commencer : là aussi les patrons refusent de respecter les accords qui avaient été passés après la première grève.
Et il y a l'ANPE, le port, l'hôtellerie, la DDE, la CTM, etc, où rien n'est encore réglé!
Actuellement, en Guadeloupe, le mécontentement des salariés est général. Et beaucoup de travailleurs disent qu'il faudrait faire une bonne grève de tout le monde ensemble, une fois pour toute, jusqu'à ce que toutes les revendications nous soient accordées. La grève de tous ensemble, c'est la grève générale!
Oui, il faut la préparer pour faire reculer l'arrogance et le mépris des patrons, des Dupond-la-joie du Gosier et Chovino de Morne-à-l'eau, des Thomas d'EDF, Vial-Collet de KFC et autres gens qui veulent casser du gréviste!
Oui, c'est tous ensemble, pour exiger de réelles améliorations : meilleures salaires, titularisation de tous les salariés dits "précaires", une réelle diminution du temps de travail sans perte de salaire, l'embauche massive de chômeurs dans les emplois publics, l'arrêt de toute dégradation de notre situation dans les services publics.


Dernière heure

* Les travailleurs de La Palette sont entrés en grève

* Un travailleur du port de Jarry sanctionné est entré en grève de la faim. Le mécontentement monte sur le port


mail Vous avez quelque chose à dire sur le contenu du site ou sur son "design"? Alors, écrivez-nous vos commentaires et impressions.
Et merci de votre compréhension! Ce site est en construction.
Pour


À la une


ÉDITORIAL

Guadeloupe: SOUTIEN AUX GRÉVISTES DE L'EDF

Martinique: À propos des positions anti-ouvrières lors des mouvements de solidarité

Page 2


Martinique: SICSM: Fin d'une grève contre des mesures anti-syndicales

Grève: La centrale thermique du Moule fonctionne sous surveillance policière

Pointe-Noire, Morne-à-l'Eau, Petit-Canal: les maires ne bougent pas

Lamentin (Gpe): La grève reprend

La grève des employés de l'ANPE, active et combative

La direction de l'EDF méprise le personnel et la population

Saint-Martin: la population soutient les grévistes de l'EDF face aux petits patrons blancs

Gosier: Gosier: les municipaux de nouveau en grève

Page 3


Martinique: L'application de l'article 15 de la LOOM, c'est la montagne qui accouche d'une souris.

Martinique: des débats politiques étrangers aux intérêts des travailleurs

Guadeloupe:
Guadeloupe:Dans la série des médiocrités, Dupont (avec un P) fait écho à Gillot...


Après le 40ème anniversaire de la CGTG (deuxième partie) - Le redressement des années 1975 à 2000

Page 4


Argentine
Une crise grave qui nécessite un plan d'urgence économique contrôlé par les masses pauvres, pas par le gouvernement.


PLANTATION GALAXIE (Saint-Claude): le mouvement continue contre les licenciements, l'arbitraire patronal et le travail au noir.

Martinique:
faillite de APS et menace pour 218 salariés


Guadeloupe: à l'UCP, Pascal Sébastien et ses camarades de nouveau en lutte!



Accueil > Sommaire du journal > e-mail